Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Le ‘printemps des sauvageons illuminés’

Publié par medisma sur 6 Février 2013, 22:23pm

Catégories : #lintegral

643821-bado-5-fevrier-2013.jpgCaricature de Bado février 2013

  I- L’exemple égyptien : La cruauté de la Police

Répression et violations de droits de l'Homme contre les manifestants par les forces de sécurité et milices loyalistes du président égyptien autocrate Mohamed Morsi

0_A_A_-3.JPGPhoto Khaled Desouki
II- L’exemple tunisien : assassinat d’un démocrate en Tunisie
600px-chokri_belaid.jpg
Chokri Belaïd, chef du parti tunisien des Patriotes démocrates  et qui était une des figures de l'alliance de mouvements de gauche appelée le Front populaire,  a été tué de plusieurs balles en sortant de chez lui  à Tunis ce jour mercredi 6 février dans la matinée.

La rédactrice en chef tunisienne du site d'information indépendant "Kapitalis", Zohra Abid, était une amie proche de Chokri Belaïd. Sous le choc, en sanglots, elle accuse le parti au pouvoir, Ennahda, d'être derrière cet assassinat.

Et d’ajouter : « Pour nous, pour toute la Tunisie, c'est un symbole pour les gens pauvres, pour les gens qui ont fait la révolution de la dignité, de la liberté d'expression. Hier encore, il a donné une conférence de presse au siège du syndicat des journalistes où comme toujours il a défendu les pauvres, la cause des femmes, des journalistes, des artistes, des gens libres. a toujours été menacé par les salafistes, par la LPR, l'aile terroriste et armée d'Ennahda. On voulait le faire taire.

Le week-end dernier, il a été passé à tabac dans la région de Kef, lors d'une réunion du parti des patriotes démocrates. Il y a eu 11 blessés. C'était le jour même de l'attaque à Kairouan par des salafistes, d'un meeting du parti Al-Jomhouri, de Maya Jribi. Depuis, il y avait des salafistes et des gens armés du LPR. Hier soir encore sur Nessma TV, il a dénoncé les menaces qui pesaient sur lui... »

 Colère à Tunis après l'assassinat de Chokri Belaïd

Une foule s'est réunie devant le ministère de l'Intérieur sur l'avenue Habib Bourguiba, dans la capitale tunisienne pour protester contre l'assasinat de Chokri Belaïd

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents