Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Quand ‘’Les mots ont un sens’’ : Expos, Roumano, Sarko, Boulot !

Publié par medisma sur 11 Septembre 2011, 16:39pm

Catégories : #lintegral

Ridicule ! Les stress tests bancaires menés par l'Autorité bancaire européenne sont absurdes, aberrants... ridicules. Six mois après les premiers stress-tests de 2010, Allied Irish Banks, une banque irlandaise qui avait été déclaré "sûre", a fait faillite. Du bel ouvrage...

Vous suivez ? Non. En réalité, personne ne suit plus rien. Sauf les cours de bourse. Il faut néanmoins souligner un petit graphique qui résume assez bien la situation, publié dans les colonnes du Wall Street Journal. Basé sur les chiffres relevés par l'Autorité bancaire européenne, il représente l'exposition des grosses banques européennes, pays par pays, aux risques de dégradation de la situation économique du Portugal, de l’Irlande, de l'Italie, de la Grèce et de l'Espagne. Surprise ! Avec 300 milliards d'euros, la France arrive en troisième position, juste derrière l'Espagne et l'Italie (forcément...). Pas franchement rassurant.

stress-test-exposure.jpg 

Vidéo - Anne Roumanoff se lâche sur Sarkozy... ça laissera des traces. C’était en 2008 !

carla-bruni-sarkozy-sida.jpgEn Direct-Live de chez Drucker...

 

 

A voir ! De toutes les façons, vous n'y échapperez pas ! Alors autant le regarder tout de suite... S'il y en a un à voir, c'est bien celui-là. On ne nous dit pas tout !

 

 

Sarkozy en vedette bling-bling d'un clip de rap de 2008... Une hallucination ? Non, une parodie, enfin presque... "C'est moi l'Boss, c'est moi l'Boss, c'est moi l'big Boss. Le king of bling-bling"... Film d'animation, à voir.

 

 

 

 Sarkozy "off" sur France 3  et sa ‘Patek Philippe’ à 16000 euros.

Et en plus, elle ne donne même pas la bonne heure...

 

 

La gentillesse au boulot ne paie pas...

Une étude américaine relayée par le Wall Street Journal révèle que les travailleurs "aimables" touchent près de 20% de moins que leurs collègues "désagréables".

Les chercheurs ont analysé les données collectées sur près de 20 ans par trois enquêtes différentes, impliquant 10 000 travailleurs représentatifs d'un large éventail de professions, de salaires et d'âges. Ces trois enquêtes ont évalué l'amabilité de trois façons différentes. Pour des résultats identiques : les hommes dont l'amabilité était en dessous de la moyenne ont gagné environ 18% de plus (9772$ annuels) que les gentils. Les femmes désagréables, quant à elles, n'ont gagné que 5% (1828$) de plus.

31f4luoeLes chercheurs ont aussi invité 460 étudiants en cursus commercial à agir comme les responsables des ressources humaines d'une entreprise fictive. Ils leur ont présenté des candidats à un poste de consultant en utilisant des descriptions relativement courtes et explicites. Résultat : Là encore, les hommes décrits comme agréables étaient moins susceptibles d'obtenir le poste.

Pour les hommes, être agréable pourrait ne pas correspondre "aux attentes d'un comportement masculin", écrivent les chercheurs. D'autant que les gentils pourraient aussi moins s'impliquer dans les négociations salariales. "Le problème est que de nombreux gestionnaires ne réalisent pas qu'ils récompensent les gens déplaisants", conclue Beth A. Livingston, co-auteure de l'étude.

D'autres recherches pointent la dangerosité des comportements agressifs au travail. Comme cette étude, publiée il y a quelques jours lors de la réunion annuelle de l'American Psychological Association, qui a constaté que 86% des 289 travailleurs de trois entreprises étudiées ont rapporté des cas d'incivilité au travail : insultes, humiliations... ce qui, pour les chercheurs, est finalement nocif pour l'entreprise. Surprenant !

Mais... qu'en pensent les agences de notation ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents