Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Sarko : Entre les organismes internationaux et Madame Lepage

Publié par medisma sur 20 Février 2012, 21:02pm

Catégories : #lintegral

 

Préambule : "Désolé" Le Clip de campagne de Sarko

 

 

 

I- Le bilan Sarkozy vu par les organismes internationaux…

Marc Vasseur
«L'optimisme est une fausse espérance à l'usage des lâches et des imbéciles» – G. Bernanos - 
 

 

 

Ah la crise… Celle qui a entravé l’action de notre Nicolas Sarkozy… Elle a fait régresser la France ! Pourtant d’autres pays ont progressé !

Et maintenant, c’est à vous d’en juger en analysant les données officielles exposées ci-dessous.  Et ce sans mentionner et le chômage et la dette qui ont dangereusement explosé !

Production de richesses (monde)
1. Avant Sarkozy, la France était à le 16ème pays le plus riche au monde

(PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat, OCDE/FMI)
Aujourd’hui, elle n’est plus que 18ème.

 

Production de richesses (Europe)
2. Avant Sarkozy, la France était le 10ème pays le plus riche de l’Union européenne.

(PIB par habitant en standards de pouvoir d’achat, Eurostat).
Aujourd’hui, elle n’est plus que 11ème, en-dessous de la moyenne de la seule zone euro.

 

Exportations
3. Avant Sarkozy, la France était le 5ème puissance exportatrice de marchandises au monde. (Classement OMC).
Aujourd’hui, elle n’est plus que la 6ème, derrière les Pays-Bas.

 

Inégalités
4. Avant Sarkozy
, la France était le 16ème pays le moins inégalitaire concernant la distribution des revenus. (Coefficient Gini, ONU).
Aujourd’hui, elle n’est plus que le 38ème, derrière le Tadjikistan.

 

Indice de développement humain
5. Avant Sarkozy, la France était le 8ème pays ayant le plus fort indice de développement humain (IDH). (Chiffres du PNUD, ONU).
… Aujourd’hui, elle n’est plus que le 20ème, juste devant la Slovénie.

 

Agriculture
6. Avant Sarkozy, la France était le 3ème exportateur de produits agroalimentaires et agricoles. (Étude de la Coface).
Aujourd’hui, elle n’est que 4ème, derrière l’Allemagne.

 

Niveau scolaire et éducatif
7. Avant Sarkozy, la France était à la 16ème place du classement scolaire international. (Classement OCDE).
Aujourd’hui, elle n’est qu’à la 24ème place, à peine dans la moyenne des pays de l’OCDE.

 

Liberté de la presse
8. Avant Sarkozy, la France était à la 33ème place pour la liberté de la presse. (Classement Reporters Sans Frontières).
Aujourd’hui, elle n’est qu’à la 38ème, derrière le Salvador, mieux classé.

 

Corruption
9. Avant Sarkozy, la France était à la 18ème place des pays les moins corrompus. (Classement Transparency International).
Aujourd’hui, elle n’est plus qu’à la 25ème place et a un indice de corruption supérieur au Qatar par exemple

 

 II- Et Lepage de tirer à boulets rouges sur Sarkozy  

L'écologiste a lié la "violence" du président-candidat à la "montée du fascisme dans les années 30".

1733691_lepage-ok-new_640x280.jpg Corinne Lepage, invitée d'Europe 1, a attaqué lundi tous azimuts ses adversaires, Nicolas Sarkozy en tête. Pour l'ancienne ministre de l'Environnement d'Alain Juppé, l'entrée en campagne du président-candidat s'est traduite par l'irruption de "la violence à l'état le plus pur" dans le débat politique. "Je trouve ça extrêmement grave, c'est comme ça qu'a commencé la montée du fascisme dans les années 30", a-t-elle souligné. La veille, elle avait déjà relevé la "dérive populiste, voire fascisante" de Nicolas Sarkozy.

La présidente de Cap21 a souligné particulièrement "la violence contre les corps intermédiaires que sont les syndicats et les associations" lors du discours du chef de l'Etat dimanche à Marseille.

Autre motif de son courroux : l'absence de débat sur l'écologie dans cette campagne présidentielle. Corinne Lepage a d'ailleurs estimé qu'il "y a tout un symbole dans l'enterrement du Grenelle avec Jean-Louis Borloo qui va à Veolia et Claude Allègre qui rejoint Nicolas Sarkozy".

Sarkozy, "fossoyeur" de l'écologie

Pour la candidate, Nicolas Sarkozy "après avoir été le promoteur de la prise en charge sérieuse de l'écologie, en a été le ‘véritable’ fossoyeur".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents