Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Tous indignés !

Publié par medisma sur 26 Novembre 2011, 20:53pm

Catégories : #lintegral

 

PROLETARIUM

 

 

 

 

 

Nous vivons dans un pays où 80% des gens sont pauvres

Qui n’ontjamais goûté et ne gouteront jamais les fruits de la croissance

Supporter la crise, c’est leur seule et unique chance

La moitié d’entre nous vit en dessous du seuil de pauvreté

Nous ne vivons plus, nous survivons!

Nous ne rêvons plus, nous crevons!

Nous sommes les nouveaux prolétaires

Les plus nombreux sur cette terre

Non, nous ne réclamons pas notre part du gâteau…mais du pain et de l’eau

La lune pour chacun et le soleil pour tous… gratuitement etgracieusement

Petits, moyens et grands bourgeois

Qu’avez-vous fait de l’air et de la lumière ?

Des billets de banque et des centrales nucléaires

Qu’avez-vous fait de l’argent des petites gens?

Des casinos qu’on ouvre. Des entreprises qu’on ferme !

Non, nous ne voulons pas nous enrichir

Parce que c’est toujours aux dépens de quelqu’un

Nous sommes les nouveaux prolétaires

Et nous nous apprêtons à vous faire la guerre

Nous ne voulons plus avoir de problème de subsistance

Nous avons pleinement droit à l’existence

Petits, moyens et grands bourgeois

Votre spectacle est abominable, remboursez!

Nous sommes pauvres et désarmés

Mais défoncés, indignés et enragés

Nous nous apprêtons à vous renverser

Où ? Quand ? Comment ?

Ça y est! Vous nous craignez déjà!

Et vous faites semblant de nous ignorer

Je vais vous dire ce qui vous attend

On va cesser d’avaler vos couleuvres

Et mettre à terre votre système planétaire

On n’achètera et ne vendra plus rien

Que ce qui est naturel et nécessaire

Au feu les gadgets et les objets abjects

Œil pour œil

Vous n’ouvrirez plus le vôtre

Tant que nous ne pourrons pas fermer le notre…

Camarades… On arrête cette machine infernale

On ne collabore plus avec les forces du mal

On bloque le marché… jusqu’à ce qu’on soit tous rétribués

Pour la décence… J’appelle à un bouleversement dans tous les sens

Et pour commencer une grève des échanges

Silence…

 Source  Journal de personne

 L’indignée

 

 

 

 Plus besoin de leader

ni de maître chanteur

juste d’un Lied… pour faire le vide

AMOR MIO , SI MUERO …

un chant pour rattraper le temps

nous ne craignons plus la tourmente

les tourmenteurs

menteurs… bonimenteurs

qui se nourrissaient de nos malheurs

Non… nous ne sommes plus tourmentés

mais remontés comme jamais

sans la moindre intervention d’un horloger

L’heure, c’est nous qui la fixerons

tic… tac … tic…tac … Boum !

Plus besoin de berger, nous ne sommes plus un troupeau

pas une âme de trop…

des âmes au top… et hop ça galope !

La plus jeune soutient le plus vieille

la plus sage retient la plus folle

Rien ne va plus pour les créanciers

parce qu’on sait désormais

sur quel chiffre, il faut miser

pour faire sauter les banques du monde entier

Zéro…

il faut repartir de zéro

avec notre destin entre les mains

parce que nous savons désormais

qu’il est dangereux de s’attacher

aux pas de ceux qui nous ont précédé

Quitte à errer, errons pour notre propre compte

Quitte à mourir… mourrons en remontant la pente

en chœur… et par cœur…

les maîtres sont morts

et avec eux, les raisons et les torts

Embrassons-le sur la bouche

ce tirage au sort qui nous dit :

encore ! Encore ! Et encore !

Signez : l’indignée…

 Source Journal de personne

 

  Un medley de harangues de Marine Le Pen

 

 

La chanson des indignés du monde Entier :  La Revolution en Marche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents