Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


France : Syndicats corrompus, tous à la trousse des Roms... Et le Front national premier parti de France !

Publié par medisma sur 7 Octobre 2013, 20:39pm

France : Syndicats corrompus, tous à la trousse des Roms... Et le Front national premier parti de France !

 

I- Syndicats français : Corruption, pratiques mafieuses, copinage et détournement de fonds

 

 

 

 

Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, enquêteurs redoutés, apportent dans leur livre, paru le 26 septembre,   «Syndicats: corruption, dérives, trahisons» (Editions First), la démonstration, preuves à l’appui, de la maladie qui ronge les syndicats : malversations, détournements, enrichissements personnels, financements inavouables et docilité des structures… Le constat est sidérant : le syndicalisme français est étranglé par la corruption et la soumission à ceux qui les paient.
Dans ce pavé, aucun syndicat n’est épargné. Tous sont accusés de tuer à petit feu, le syndicalisme français. Jean-Luc Touly, conseiller prud’homal, syndicaliste Sud, ancien membre d’EELV, conseiller régional et Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation, ont mené trois ans d’enquête.

Leur constat : les dirigeants syndicaux souffrent d’une crise de confiance auprès de leur base, due à des pratiques «inavouables» et une «paralysie» de leurs actions. Souhaitant «sauver le syndicalisme»,  et  non s’attaquer «à la base», les deux auteurs dédient leurs livres «aux syndicalistes en lutte.

Le soupçon grandissait depuis quelques années en découvrant que des patrons « fluidifiaient les relations sociales ». Ce livre d’enquête arrache le voile pudique que les « partenaires sociaux » et le monde politique veulent maintenir sur le sujet.

Ce livre nous fait pénétrer au cœur des grandes entreprises (publiques, comme la SNCF, Air France, la RATP, EDF, ou privées, telles Axa, IBM, Nestlé, SFR, GDF-Suez, France Telecom, Continental, Virgin, Sanofi, Total, Veolia, Dassault-Aviation…), des organismes d’État et des organisations syndicales pour révéler des pratiques en complète contradiction avec les discours de façade.
Ce terrible constat que dressent Roger Lenglet & Jean-Luc Touly (administrateur d’Anticor) dans ce livre choc, fruit d’une longue enquête sur le terrain. Leurs révélations détonnent au paradis des syndicats : corruption, malversations, emplois fictifs, représentants du personnel harcelés par leurs pairs pour avoir voulu porter le fer au coeur d’un système devenu son pire ennemi, la liste des pratiques inavouables qui ont cours, en contradiction totale avec l’esprit du syndicalisme et la morale, est longue et affligeante.

Il faut revenir à un syndicalisme de lutte nous disent les auteurs, et pour cela, il faut changer, et vite, les règles du jeu pour moraliser les pratiques. Dépendant de 60 à 90% des entreprises et des patrons pour leur financement, les grandes centrales pratiquent un syndicalisme d’accompagnement, qui fait de leur passé table rase et privilégie leurs donateurs au détriment de la défense des salariés. Les pages de ce livre vont porter le débat sur la place publique. Le temps est compté pour sauver le syndicalisme et stopper la désyndicalisation des salariés.

C’est l’occasion pour Anticor de vous faire savoir que Jean-Luc Touly recevra l’an prochain le Prix Emmanuel Kant à Fribourg, pour son engagement en faveur de la démocratie et de la protection des biens communs comme l’eau.

Selon le blog   kontre-kourant,   ‘’Il était évident que les syndicats étaient absents lors des manifestations contre la réforme des retraites.

Il est donc notable que les dirigeants syndicaux cachent de nombreuses choses, notamment leurs alliances à l'oligarchie, l'élite française.

- Bernard Thibault côtoie le club du Le Siècle. Le club Le Siècle; rappelons le, une sorte de Bilderberg à la sauce française. Un club organisant un diner chaque dernier mercredi du mois à l'Automobile Club de France (ACF) réunissant la crèmes des grippes-sous, des mafieux et corrompus (je veux évidemment parler des politiques, des patrons, des syndicats & Cie).

- François Chérèque quand a lui entretient de très bon rapport avec les députés Européennes et patronats. Il n'y a qu'a regarder de plus près à sa famille.
Son frère Philippe Chérèque est PDG et Senior VP d'
Amadeus. Son père Jacques Chérèque; syndicaliste CFDT, fut ministre sous le gouvernement Rocard. Suite à cette ascension politique il quitte la direction de la CFDT mettant fin à l'union entre CFDT et CGT concernant les projets sur la sidérurgie Lorraine. Il devient préfet de Lorraine et met en place la liquidation de la sidérurgie Lorraine, débouchant sur de nombreuses suppressions d'emplois. - Jean-Claude Mailly, syndicat Force Ouvrière, accepte des pot de vins pour calmer les tensions entre syndicats et patronats.’’

 

Aujourd’hui, de plus en plus de salariés et de représentants des personnels se sentent trahis par leur hiérarchie syndicale. Grâce à ce livre, chacun saura enfin ce qui se cache sous la paralysie des syndicats en France.

 

 

II- Journal hebdomadaire de "La Voix de la Russie"

 
Au sommaire de cette édition du 7 octobre 2013 :

- Hollandie : pour les ministres, tous les chemins mènent aux Roms.
- Strasbourg : le président de la Douma, Sergeï Narychkine, profite de sa visite pour recadrer l’APCE.
- 9e rencontre internationale de l’IATR, à Budva au Monténégro, sur le thème "terrorisme et nouveaux médias"… sans les médias français, comme d’habitude.
- Les BRICS veulent tisser leur propre toile internet, pour échapper au contrôle anglo-saxon.
- Kazakhstan : une carte postale qui cache une réalité économique dangereuse.
- Greenpeace se croit tout permis et attaque une plateforme pétrolière, dans l’arctique russe, en violation du droit international.
- Le patrimoine russe victime des soviets et des nazis, renaît et retrouve toute sa place dans le Cœur des russes.
- L’émission A bâtons rompus reçoit Jean-Louis Chamla, directeur de la filiale Citroën en Russie.

 

III- Jacques Attali : "Le Front national est le premier parti de France"

France : Syndicats corrompus, tous à la trousse des Roms... Et le Front national premier parti de France !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents