Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Maladies cardio-vasculaires : 17 millions de décès en un an

Publié par medisma sur 24 Juillet 2013, 21:48pm

Maladies cardio-vasculaires : Première cause de mortalité dans le monde

17 millions de décès en un an

 

 

Selon les dernières estimations de l’OMS, les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité dans le monde. En 2011, elles ont été à l’origine de 17 millions de décès. Soit 30% du nombre total de morts cette année-là !

 

En effet, Dans un rapport publié par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur les 10 principales causes de décès dans le monde, les cardiopathies ischémiques arrivent en première place.

Des millions de décès par an
Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de décès dans le monde. En 2011, 17 millions de personnes en sont décédées.

 Les cardiopathies ischémiques sont responsables de 7 millions de décès par an dans le monde. Viennent ensuite les accidents vasculaires cérébraux, puis les infections des voies respiratoires inférieures.

Le SIDA arrive à la sixième place du classement, à l'origine d’1.6 million de décès par an.


Les maladies non transmissibles
Les maladies cardio-vasculaires, les cancers, le diabète et les maladies des poumons chroniques sont les quatre principales maladies non transmissibles. Elles ont été responsables de deux tiers des décès dans le monde en 2011.



Les causes de décès selon le revenu des pays
> Dans les pays à revenu élevé, 7 décès sur 10 concernent des personnes âgées de plus de 70 ans.
87% des décès sont causés par des maladies non transmissibles.

> Dans les pays à revenu faible, près de 4 décès sur 10 concernent des enfants de moins de 15 ans.
Ce sont les infections des voies respiratoires inférieures qui sont la principale cause de ces décès.


Source :
OMS, juillet 2013. (En anglais)

 

Quels sont les causes des maladies cardiovasculaires ?

Certains facteurs favorisent les maladies cardio-vasculaires et sont indépendants de votre fait. Il s’agit des l’âge et des antécédents familiaux.

En effet, à partir d’un certain âge, il est normal que le risque de maladies cardio-vasculaires augmente. Chez les hommes, on considère que le risque commence à s’accroître à partir de 40 ans, et chez les femmes, après la ménopause.

Enfin, les personnes dont un membre de la famille a souffert assez tôt de troubles cardio-vasculaires sont aussi des sujets plus à risque.

Cependant, il faut savoir que certains comportements ou facteurs peuvent augmenter le risque des maladies cardio-vasculaires. Les principaux facteurs de risque sont :

-       Le tabac ;

-       L’hypertension artérielle ;

-       Le diabète ;

-       L’obésité ;

-       Une mauvaise alimentation.

Ces facteurs de risque comportementaux sont responsables d’environ 80% des maladies coronariennes et cérébraux vasculaires.

 

Quels sont les symptômes des maladies cardiovasculaires?

Il est important de bien savoir identifier les premiers symptômes des maladies cardio-vasculaires afin d’adopter au plus vite le bon réflexe.

Selon les maladies cardio-vasculaires,  certains symptômes sont reconnaissables.

 

Pour les infarctus ou AVC , les symptômes sont :

  • douleur à la poitrine;
  • douleur au niveau des bras, de l’épaule gauche, des coudes, de la mâchoire ou du dos.

Symptômes d’une cardiopathie rhumatismale:

  • essoufflement, fatigue, douleur thoracique et syncope pour une cardiopathie rhumatismale;
  • fièvre, douleurs, nausées, crampes stomacales et vomissements pour un rhumatisme articulaire aigu.

Il est essentiel dès le moindre doute d’appeler les urgences afin de prendre en charge le patient au plus vite.

 

Maladies cardio-vasculaires : comment les prévenir ?

Il s’agit ici plutôt d’agir sur les comportements à risque entraînant les maladies cardio-vasculaires. Ainsi plusieurs campagnes de prévention ont été menées pour inciter à l’arrêt du tabac, ou encore pour une alimentation plus saine : un programme de lutte contre les facteurs de risque cardiovasculaire, complémentaire au Programme national nutrition santé a été lancé.

De plus, des études ont récemment montré que le contrôle de l’hypertension artérielle et du diabète de type 2 réduit le risque d’AVC de 44 %.  La Fédération française de cardiologie a donc lancé un message de prévention simple : « 0 cigarette, 5 fruits  et légumes par jour, 30 minutes d’activité sportive au quotidien. »

Enfin, des campagnes de sensibilisation et d’information ont été lancées. La plupart des Français méconnaissent les risques liés aux maladies cardio-vasculaires et sous-estiment le nombre de décès annuels: au cours du Donocoeur, une campagne a donc été diffusée dans la presse écrite et à la télévision, en ayant comme messages forts « 400 morts par jour » et « première cause de mortalité chez les femmes ».

Il ne faut pas hésiter à échanger avec votre médecin traitant : il pourra évaluer votre risque cardiovasculaire global et vous aider à le réduire, si nécessaire, en vous préconisant la pratique d’activités physiques ou encore un meilleur équilibre alimentaire.

Maladies cardio-vasculaires : 17 millions de décès en un an
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents