Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Tous ciblés, tous écoutés, tous fichés !

Publié par medisma sur 31 Août 2013, 20:27pm

Espionnage : L’agence américaine de sécurité nationale (NSA) mène  des  cyberattaques contre des cibles étrangers de haute importance et  scrute nos conversations !
 
Tous ciblés, tous écoutés, tous fichés !

 

I- Documents Snowden : 231 cyberattaques US en 2011

 

En 2011, les États-Unis auraient mené 231 cyberattaques contre des pays et des cibles installées à l'étranger. C'est ce qu'affirme le Washington Post, s'appuyant sur des documents fournis par l'ancien analyste Edward Snowden.

 

 

Les cibles visent notamment l’Iran, la Russie, la Chine ou la Corée du Nord, affirme le Washington Post samedi. "Près des trois quarts de ces attaques visaient des cibles de la plus haute importance ou des activités comme la prolifération nucléaire", explique le Washington Post. En 2010, le virus Stuxnet avait perturbé le programme nucléaire iranien. Téhéran avait attribué cette attaque aux États-Unis et à Israël.

«Ces révélations (...) fournissent de nouvelles preuves que les cyberguerriers de plus en plus nombreux de l'administration Obama infiltrent des réseaux informatiques à l'étranger et en perturbent le fonctionnement», écrit le Post, qui se fonde sur le budget secret des services de renseignement américains fournis par l'ex-sous-traitant de l'Agence de sécurité nationale (NSA), Edward Snowden.

Outre ces cyberattaques, des spécialistes «s’introduisent dans des réseaux étrangers pour les mettre sous un contrôle américain discret», poursuit le quotidien, évoquant un projet baptisé GENIE et dont le budget s’élève à 652 millions de dollars: Des logiciels malveillants ont ainsi été placés «chaque année dans des dizaines de milliers de machines».

«D’ici la fin de l’année, GENIE devrait contrôler au moins 85.000 logiciels implantés dans des machines choisies stratégiquement tout autour du monde», contre environ 21.000 en 2008, selon les documents consultés par le quotidien.

 

Espionnage 2.0

«Les documents fournis par Snowden et des entretiens avec d’ex-responsables américains illustrent une campagne d’intrusion informatique bien plus importante et plus agressive que ce qui avait jusqu’à présent été envisagé», poursuit encore le Washington Post.

Parmi les 231 cyberattaques menées en 2011, selon ces documents budgétaires, «près des trois quarts visaient des cibles de la plus haute importance, que d’anciens responsables identifient comme des adversaires comme l’Iran, la Russie, la Chine et la Corée du Nord ou des activités comme la prolifération nucléaire», ajoute le quotidien.

Le virus informatique Stuxnet, qui avait attaqué en 2010 le programme nucléaire iranien, avait été attribué par Téhéran à une attaque israélo-américaine.

 

Pirates du web

Les Etats-Unis ont plusieurs fois appelé au cours des derniers mois la Chine à cesser ses activités de piratage informatique, mais «les services de renseignement américains utilisent de manière routinière dans le monde entier des logiciels malveillants bâtis par le gouvernement qui diffèrent assez peu dans leur fonctionnement des "menaces perfectionnées persistantes" que les responsables américains attribuent à la Chine», pointe le Post.

La principale différence, expliquent des responsables, «est que la Chine vole des secrets industriels américains pour un gain financier», poursuit le quotidien américain. »

Sources : Washington Post / 20min.ch

 

 

II- Etats-Unis : la liste des infractions commises par la NSA s’alourdit

 

Rapports falsifiés, erreurs en série ... un audit interne et des documents secrets obtenus auprès d’Edward Snowden par le Washington Post révèlent une fois de plus que l’agence nationale de la sécurité américaine a commis des milliers d’infractions ces dernières années.

 

 

Depuis la fuite d’Edward Snowden, désormais en réfugié en Russie, l’Agence nationale de la sécurité (NSA) est régulièrement mise en cause pour son fonctionnement. Dernier épisode en date, la mise à jour par le site internet du Washington Post du contenu d’un audit interne et de plusieurs documents secrets montrant que l’agence américaine a commis des « milliers » d’infractions aux lois sur le respect de la vie privée depuis qu’elle a été dotée de nouveaux pouvoirs il y a cinq ans.

 

 

Selon le journal, l’audit obtenu grâce à Edward Snowden au printemps dernier, et qui est daté de mai 2012, dénombre 2.776 incidents au cours des 12 mois précédents, concernant des « collectes, stockages, accès et communication de données protégées légalement, sans autorisation ». La plupart de ces incidents n’étaient pas intentionnels, mais nombre d’entre eux sont dus à des défaillances, ou à la violation des procédures normales.

Selon le journal, la NSA aurait caché dans un cas la surveillance non intentionnelle de plusieurs Américains. Ainsi, en 2008, un « grand nombre » d’appels téléphoniques en provenance de Washington ont été surveillés après une erreur de programmation qui a interverti le préfixe de la zone de la capitale américaine (202) avec celui de l’Egypte (20). L’erreur n’avait pas été révélée à l’équipe de surveillance de la NSA, indique l’article du Post.

 

Rapports falsifiés

L’un des documents, livré au journal par l’ancien consultant américain du renseignement Edward Snowden, montre par exemple que la NSA avait ordonné à ses équipes de falsifier des rapports adressés au département de la Justice et au Bureau du directeur du Renseignement national, en remplaçant certains détails par des termes plus généraux.

« Nous sommes une agence conduite par des humains et agissant dans un environnement complexe avec un grand nombre de régimes de régulation différents, c’est pourquoi nous nous retrouvons parfois du mauvais côté de la barrière », a déclaré un haut responsable de la NSA s’exprimant sous condition de l’anonymat, en réponse aux questions du Post.

Source : Les Echos

Tous ciblés, tous écoutés, tous fichés !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents