Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


Un groupe d'Avocats empêche des arrestations arbitraires de jeunes à Paris

Publié par medisma sur 6 Juin 2013, 20:36pm

Vidéo choc: "Un groupe d'Avocats empêche des arrestations arbitraires devant la 23e chambre correctionnelle de Paris

 

Maître Jérôme Triomphe met en fuite une policière en civil qui ne veut pas être filmée !

 

 

Mercredi 29 mai, boulevard du Palais à Paris,

Jérôme Triomphe, avocat, brandit le Code pénal devant les portes du tribunal de grande instance. Des policiers de la préfecture de police de Paris viennent d'interpeller plusieurs étudiantes venues soutenir des manifestants "anti-mariage pour tous" jugés en comparution immédiate devant la 23e chambre correctionnelle. Motif de l'arrestation ?

D’avoir porté des tee-shirts de la « Manif pour tous ». Retenue dans le fourgon de police stationné devant le palais de justice, une des étudiantes a eu l’idée d’appeler depuis son téléphone portable l’avocat Jérôme Triomphe. Celui-ci vient à la rescousse, filme la scène avec son iPhone, crie son indignation et menace de prison les fonctionnaires en brandissant le code pénal. En effet, l’article 432-4 punit de sept ans d’emprisonnement toute personne dépositaire de l’autorité publique se rendant coupable lors de l’exercice de sa mission d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle.

Finalement, les étudiantes seront relâchées du fourgon de police, libres à nouveau.

« Cette vidéo illustre parfaitement les arrestations arbitraires qui se perpétuent depuis deux mois en marge des manifestations anti-mariage pour tous. Mais là, en relâchant immédiatement ces étudiantes, c’est la première fois qu’ils reconnaissent l’illégalité de ces interpellations. » A déclaré le courageux avocat qui a su rétablir la balance de la justice.

Un groupe d'Avocats empêche des arrestations arbitraires de jeunes à Paris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents