Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog lintegral

actualités, économie et finance, nouvelle technologie, entrepreneuriat, histoire et colonisation...


L’Intelligence Artificielle peut-elle diriger le monde ?

Publié par medisma sur 17 Novembre 2023, 00:51am

L’IA peut-elle diriger le monde ?

Bien sûr que non ! Permettez-moi d’en énumérer les raisons. Je serai bref car je suis à l’hôpital et j’écris sur mon téléphone.

1. L’IA n’existe pas en réalité. Au mieux, il s’agit d’une appellation très trompeuse : oui, elle est artificielle ; non, elle n’est pas le moins du monde intelligente. Une appellation aussi trompeuse frise l’escroquerie. L’IA est un système de reconnaissance/complétion de formes. Elle ne peut pas être intelligente parce qu’il lui manque ce que les phénoménologues appellent l’incarnation, c’est-à-dire la somme totale des expériences accumulées au cours d’une vie passée dans un corps humain et dotée d’un cerveau suffisamment puissant.

2. L’IA devient de plus en plus stupide avec le temps. Tout d’abord, elle manque de jugement critique et ne peut distinguer les créations humaines des résultats des systèmes d’IA. Ainsi, plus elle est utilisée, plus elle est sujette aux erreurs. En fin de compte, elle devient un système d’amplification du bruit.

3. Les systèmes d’IA ne peuvent pas percevoir les limites de leur base de connaissances. Lorsqu’on leur pose une question qui ne leur est pas familière, ils émettent des réponses aléatoires.

Les systèmes d’IA peuvent être appliqués avec succès dans certains domaines limités. Il est préférable de les utiliser pour des fonctions normalement exécutées par des savants idiots.

La question se réduit donc à ceci : Les idiots peuvent-ils diriger le monde ? Non, mais ils peuvent diriger certains pays : les États-Unis, par exemple, ou la France, ou l’Allemagne, ou Israël. Leurs dirigeants sont des idiots ; pas des idiots savants, mais des idiots tout court. Regardez Biden : dernier de sa classe à l’école de droit, il n’a jamais eu de véritable emploi (le Congrès américain et la Maison Blanche ne comptent pas). Arrêtons-nous là, car les autres sont encore pires.

Il ne faut donc pas s’attendre à ce que l’IA gère quoi que ce soit. Elle trouvera sa place dans les systèmes embarqués où elle jouera un rôle purement consultatif. Faire confiance à l’IA pour prendre des décisions importantes ? Oubliez cela ! Il n’y a que les imbéciles qui s’y risquent.

Publié le novembre 14, 2023

Dmitry Orlov

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents